Pendre le temps de ralentir, de s’arrêter, de respirer, ressentir, écouter. Développer le souffle et l’attention ; c’est ce que m’apporte cette pratique

Le Yin Yoga a ainsi été nommée il y a 20 ans par Paul Grilley. Cette pratique sollicite le corps au plus profond de sa structure : le squelette. Mais aussi au plus profond de son être : le mental.Contrairement aux apparences, il s’agit d’une pratique profonde et intense.En dehors des applications de la pratique sur le corps, le système nerveux et le mental, le Yin Yoga sollicite également la conscience et l’intention qu’on y place. Comme le définit si bien Bernie Clark : “ Si cette pratique paraît simple elle n’est pas facile pour autant”.

Le Yin yoga mise sur des étirements de longue durée, combinant une respiration lente et profonde. Caractérisé par des postures tenues pendant plusieurs minutes, le Yin yoga permet de travailler l’ensemble du corps et l’esprit.